Technique - Les pinceaux

Le 9 mai, 2001

Chaque pinceau a son utilité, il s'agit d'explorer leurs possibilités. Le choix du type de poil est déterminé par le médium que l'on utilise. En peinture décorative, on privilégie les poils synthétiques. Un bon pinceau aura une bonne rétention d'eau et/ou de couleur. Ses poils seront souples et bien maintenus par la virole. Je préfère les poils synthétiques dorés ou zébrés. Les pinceaux à poils synthétiques blancs sont généralement moins efficaces.

Les peintres utilisant les techniques de multiples charges (multiloading) préféreront les pinceaux ronds. Lorsque l'on utilise les pinceaux ronds ce qui est essentiel à retenir c'est que la pression exercée sur celui-ci détermine la largeur du trait. Pour effectuer un trait assez long, je suggère d'utiliser un trainard. Celui-ci a des poils plus long, donc une plus grosse réserve de couleur emmagasinée sur celui-ci. Pour plus d'aisance, je liquéfie légèrement la couleur avec un peu d'eau.

Pied de biche, tapotage : ( deerfoot, stippling)
Ce pinceau est généralement utilisé sans eau.
Étape 1 : Tremper le pinceau dans la couleur.
Étape 2 : Tapoter le pinceau sur la surface de travail (tuile ou papier palette) pour enlever l'excédent de peinture et faire pénétrer la peinture dans celui-ci.
Étape 3 : Tapoter l'élément à peindre en superposant légèrement les coups de pinceaux.

La brosse sèche : ( drybrush)
Comme son nom l'indique, cette technique s'emploie sans eau.

Étape 1 : Tremper le pinceau dans la peinture.

Étape 2 : Enlever l'excédent de peinture sur un papier absorbant.

Étape 3 : Appliquer sur l'élément à peindre avec peu de pression sur le pinceau. L'application peut se faire en mouvement droit ou circulaire. Cette technique convient bien lorsque l'on veut créer de la texture ainsi que du volume sur un élément précis.

 

Pinceau peigne : (rake brush, comb)
Ce pinceau plat carré , à poils longs coupés à plusieurs niveaux , s'utilise avec un peu d'eau.
Étape 1 : tremper le pinceau dans l'eau

Étape 2 : tapoter le pinceau dans une petite quantité de couleur

Étape 3 : presser les poils sur la surface de travail de façon à ce que les poils se séparent

Étape 4 : appliquer sur la surface à peindre avec peu de pression sur les poils du pinceau. J'utilise ce pinceau pour faire de l'herbe, des cheveux, des poils d'animaux, des effets de carreaux , etc.


Blaireau : (mop brush)

Ce pinceau sert principalement à fondre les couleurs ensembles ou encore diffuser, faire disparaître les marques d'eau lorsque l'on fait nos dégradés. Il suffit d'effleurer la peinture non sèche avec celui-ci.

 


QUI SUIS-JE ? | PRODUITS | GALERIES | ÉVÉNEMENTS | LIENS | TRUCS ET ASTUCES
ÉCRIVEZ-MOI | PLAN DU SITE | BULLETINS

Copyright © 2001-2004 L'atelier d'Anne-Marie Tous droits réservés